Brigitte Macron : Rôle De Première Dame

Mardi 8 août 2017, la pétition "Contre le statut de première Dame pour Brigitte Macron" approchait de la barre des 300 000 signataires.

Une pétition favorable au statut de Brigitte Macron est en ligne depuis quelques heures. A gauche, Luc Carvounas, député PS du Val-de-Marne s'était lui aussi fait entendre, ne comprenant pas " pourquoi la femme du chef de l'État aurait un budget sur de l'argent public ". L'épanouissement à l'Elysée semble donc encore possible pour la première dame à l'Elysée. c'est tout ce qu'on lui souhaite!

L'ancien député Les Républicains Thierry Mariani dénonçait déjà à la mi-juillet un président prônant le " faites ce que je dis, pas ce que je fais".

Comme le déclarait Pierre-Olivier Costa, le directeur de cabinet de Brigitte Macron, dans une interview au site l'Opinion dès le 26 juillet: "C'est une confusion complète - comparaison n'est pas raison - délibérée pour les uns, involontaire pour les autres", en voulant mélanger le rôle de la première dame et l'interdiction des emplois familiaux.

Effacées ou médiatisées, investies dans des oeuvres caritatives ou engagées politiquement, les épouses de président de la Ve République ont toutes eu des activités publiques malgré un rôle mal défini, que l'Elysée veut clarifier pour Brigitte Macron. Et Le Figaro d'ajouter: "Quant au budget des actions caritatives pilotées par la première dame, il sera prélevé sur le budget général de l'Élysée, contrôlé par la Cour des comptes".

"Dans une période de moralisation de la vie politique française, nous ne pouvons décemment cautionner l'initiative d'un statut spécifique à l'épouse du président Macron", explique le texte de la pétition. En revanche, une "carte de transparence" doit être élaborée. Il en a réalisé une "contre l'importation des poupées robots sexuelles, une autre où il demande le "vote d'une loi prohibant les contenus haineux sur les réseaux sociaux" et une autre pour demander l'entrée de Simone Veil au Panthéon".

La top-model devenue chanteuse, longtemps connue pour ses opinions de gauche, épouse en février 2008 le président de droite déjà en fonction.

Actuellement, la première dame dispose d'une poignée de collaborateurs et de gardes du corps. Si elle avait été élue, son mari, Bill Clinton, serait alors devenu le premier First Gentleman de la Maison-Blanche.


Popolare

COLLEGARE